Le tissu conjonctif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le tissu conjonctif

Message  biomicro le Jeu Jan 13, 2011 2:14 am

) Définition



Les tissus conjonctifs (TC) sont des tissus dont les cellules sont séparées par de la matrice extracellulaire, contrairement aux épithéliums où les cellules sont jointives. Ces tissus, totalement absents chez les animaux les plus primitifs constituent la majorité de la masse du corps des organismes évolués (2/3 du volume total chez l'homme).



Les tissus conjonctifs assurent plusieurs fonctions :

-mécanique, de soutien et de cohésion des cellules tissus d’un organe

-de nutrition, d’échange et de défense



Ils sont constitués de 3 parties :

-des protéines (le collagène)

-des sucres (GAG : glycosaminoglycanes)

-d’eau en abondance variable


B) Données morphologiques


1) Les cellules


1. Les cellules permanentes



¤ Les Fibroblastes (Fb) ¤



Les fibroblastes proviennent d’une cellule souche mésenchymateuse multipotente (qui forme aussi des adipoblastes, des chondroblastes, des ostéoblastes et des myoblastes). Ce sont de grandes cellules fusiformes ou étoffées avec des prolongements effilés en contact avec les cellules voisines. Les fibroblastes synthétisent les macromolécules protéiques et polysaccharidiques de la MEC.



Dans les tissus conjonctifs matures, les fibroblastes sont moins actifs, on les appelle alors fibrocytes (ce qui se traduit par un noyau plus dense et des organites moins développés).

Les fibroblastes synthétisent aussi d’autres molécules (des cytokines, des facteurs de croissance, des enzymes) et jouent un rôle mélioratif dans :

-les processus de réparation tissulaires

-dans l’entretient des réactions inflammatoires





¤ Les Adipocytes (cellules graisseuses) ¤



Il existe 2 types d'adipocytes :

- les adipocytes blancs, qui peuvent être :

o isolés dans le TC lâche et dans la moelle osseuse

o groupés formant le tissu adipeux blanc

- les adipocytes bruns appartenant au TA brun ou graisse brune.



* Les Adipocytes blancs

Ce sont des cellules volumineuses arrondies, comportant une vacuole centrale qui prend toute la place et refoule les autres éléments du cytoplasme à la périphérie avec un noyau excentré. Une fine membrane basale entoure la membrane plasmique.

* Les Adipocytes bruns

Ils ont un noyau central et un cytoplasme rempli de nombreuses petites vacuoles lipidiques (cellules multioculaires) et de mitochondries.


II] 1)2) Les cellules de passage



*

¤ Le mastocyte ¤



Cellule arrondie, bourrée de granulation qui comporte à la fois :

- de l’héparine

- de la serotonine

- de l’histamine



Ils sont libérées par exocytose au cours de phénomènes inflammatoires ou d’allergies. Ils sont souvent près des vaisseaux.



*

¤ Le plasmocyte ¤



Cellule ovoïde à noyau excentré dont la chromatine est organisée "en rayon de roue" comportant l’appareil de Golgi volumineux et un RER abondant

- synthèse des Anticorps (ou immunoglobines) impliquées dans la défense immunitaire

- se différencie à partir des lymphocytes B = cellules circulantes nées dans les ganglions lymphatiques.



*

¤ Les leucocytes ¤



Cellules sanguines = granulocytes éosinophiles, neutrophiles. Peuvent être observées au sein du TC au cours :

- d’infection

- d’inflammation


II] 2) La Matrice extra cellulaire



[Cf Cours sur la matrice extracellulaire]


C) Classification des tissus conjonctifs



Elle repose sur l’abondance relative des fibres, des cellules et de l'eau (protéoglycanes hydratés).


1) Tissus conjonctifs sans prédominance



On distingue :

- les tissus conjonctifs lâches, à peu de fibres

- les tissus conjonctifs rétiformes


2) Tissus conjonctifs avec prédominance d’eau (rôle échanges métaboliques)


3) Tissus conjonctifs avec prédominance de fibres de collagène ou TC dense (rôle résistance mécanique)



On distingue :

- les tissus conjonctifs non orientés

- les tissus conjonctifs orientés

o unitendus

o bitendus


4) TC élastique


5) TC à prédominance cellulaire


6) TC rédiculés


D) Les tissus adipeux


1) La graisse blanche (= la plus haute réserve énergétique de l’organisme)


1. Le tissus adipeux blanc = 16 à 20% du poids de l’adulte) ou TAB



Les adipocytes sont :

- tassés les uns contre les autres : forme polyédriques

- séparés par des fibres de réticulines et de très nombreux capillaires sanguins + fibres nerveuses amyéliniques (= fibres sympathiques noradrénergiques)

- groupés en petits lobules visibles à l’œil nu, séparés par de fines cloisons conjonctives comprenant :

o fibroblastes

o macrophages

o mastocytes

o fibres de collagène


2. Localisation



a) Le adipeux sous cutané

- chez le fœtus et le nouveau né diffus et régulier

- chez l’homme prédominant sur la nuque et les épaules

- chez la femme sur la poitrine, les hanches, les cuisses et les fesses.



b) Les régions profondes : les épiploons, les régions rétropéritonales

c) Les orbites, les paumes, et face palmaire des doigts, les plantes et face plantaires des orteils.


3. Le rôle



Assure la synthèse, le stockage et la libération des lipides.

La synthèse des lipides (ou lipogénèse) est stimulée par l’insuline.

S’effectue à partir de différents substrats (triglycérides TG d’origine alimentaire et glucose).

Le glucose pénètre dans l’adipocyte / diffusion facilitée / transporteurs :

GLUT 1 et GLUT 4

GLUT1 plutôt situé dans la mp

GLUT4 plutôt situé dans la mb de la vésicule intracytoplasmique



La fixation de l’insuline sur son récepteur mb spécifique stimule la transcription du gène codant pour GLUT4 à traduction de ses ARNm à translocation vers la mp des vésicules dont la mb à GLUT4



Les vésicules s’amarrent à la mp et fusionnent avec elle.



a) Stockage des lipides se fait sous forme de TG



Le TAB contient la quasi-totalité des TG stockés = réserve énergétique hautes, auxquelles l’organisme fait appel quand les réserves de glucides sont épuisées (jeûne, efforts physiques, lutte contre le froid etc…) ou inutilisables (diabète grave).



b) L’hydrolyse des TG (lipolyse) stimulée par les catécholamines (hormones) libérant dans le sang les AG



Les catécholamines se lient au récepteur β-3 adénergiques à activation de 2 lipases comprenant dans le cytoplasme des adipocytes.

Les AG libérés ainsi dans le sang sont utilisables par les autres cellules de l’organisme à des fins énergétiques.



c) L’adipocyte blanc est aussi une cellule sécrétrice endocrine et auto-paracrine



- sécrète une hormone, la leptine, produit du gène ob, qui inhibe l’appétit, des récepteurs situés dans certains neurones de l’hypothalamus (cerveau)

- sécrètent des cytokines et d’autres molécules (synthèse du TNF-alpha et interleukine 6)


2) La graisse brune est une source de chaleur

1. Localisation



Chez le fœtus et le nouveau né,

*

dans la région interscapulaire
*

autour des gros vaisseaux (aisselles, cou)
*

autour des reins et du cœur



Chez l’adulte, sa persistance est sujette à discussion.


2. Rôle



Les mitochondries des adipocytes bruns comprennent une protéine découplante, la thermogénine ou UCP1 (=Uncoupling Protein 1) qui permet :

- de dissiper l’énergie des oxydations sous forme de chaleur (thérmogénèse)

- alors que le couplage avec la phosphorylation de l’ADP en ATP ne se fait pas



Fait intervenir les hormones thyroïdiennes


E) Le cartilage


1) Définition



TC comprennent des cellules = chondrocytes entourés d’une MEC comprenant :

- des protéoglycannes

- des fibres de collagène (propriétés de solidité et élasticité)



Tissu non vascularisé

*

inconvénient : peu ou pas de réparation ou de cicatrisation en cas de lésion (cf cours)
*

avantage : résistance haute à l’inversion tumorale



Sa nutrition se fait donc par diffusion


2) Les chondrocytes



Cellules arrondies contenues dans les logettes ou chondroplastes.

Elles synthétisent et dégradent la MEC qui les entourent.


3) La MEC contient :



- teneur en eau haute (70 à 80% de son poids) permettant la déformabilité des cartilages

- du collagène II : le plus abondant (+collagène IX et XI)

- des protéoglycanes (PG) : ** à propriétés mécaniques de compressibilité et d’élasticité



Les GAG = des PG sulfatés riches en radicaux acides hydrophiles àteneur en eau élasticité du cartilage



- des enzymes protéolytiques à dégradation de la matrice au cours de son renouvellement (MMP matricielles et aggrécanase)

- nombreux facteurs de croissance et citokines produits par les chondrocytes et/ou provenant d’autres cellules (monocytes/macrophages, synoviocytes).


4) Variétés de cartilages



Selon la richesse de la MEC en fibres de collagène ou élastiques, 3 types histologiques de cart :

- Hyalin

- Fibreux

- Elastique


1. Hyalin



A) localisation



- cart articulaire

- du système respiratoire

- cart de croissance



B) Le cart articulaire



Rigide mais déformable à assure une répartition harmonieuse des pressions qui s’exercent sur l’articulation


2. Cart Elastique



Localisation : oreilles, larynx

Morphologie : présence de fibres élastiques organisées en réseau dense


3. Le fibrocartilage



Localisation : disque intervertébral, symphyse pubienne, ménisque articulaires, bourrelets glénoïdiens, insertion du tendon d’Achille

Morphologie : riche en fibres de collagène I orientés à résistance haute aux forces des compressions, entre lesquelles s’intercalent des rangées de chondrocytes.


5) Croissance du cartilage


1. Croissance en longueur (ou hauteur)



Les chondrocytes lorsqu’ils se multiplient s’organisent en groupements isogéniques qui peuvent avoir 2 aspects :

*

en colonne : plaque de croissance
*

en couronne : les chondrocytes dans leur logette seront peu à peu séparés (la MEC qu’ils synthétisent)


2. Croissance en largeur/circonférentielles



Se fait par le biais des cellules mésenchymoteuses de la couche profonde du périchondre.

Le périchondre est vascularisé et joue un rôle dans :

*

nutrition
*

croissance
*

réparation du cartilage



Tous les cartilages de l’organisme adulte, sauf les cartilages articulaires sont recouverts de périchondres.
COMMENTAIRES
avatar
biomicro
Admin

Messages : 44
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 24
Localisation : ouargla

Voir le profil de l'utilisateur http://snv30.lescours.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum